Comment développer l’estime de soi ?

Il est possible que certains jours, vous vous trouviez moins performant et moins efficace. C’est vrai que nous avons tendance à mettre souvent la barre un peu haute, que ce soit au travail ou encore dans notre vie personnelle. Nous ne pouvons pourtant pas toujours être très efficace, car nous avons besoin de temps pour nous ressourcer, imaginer, réfléchir, créer…

À quoi correspond l’estime de soi ?

L’image que l’on a de soi est propre à chacun et peut se travailler. Dans des moments plus négatifs, elle peut être beaucoup moins bonne que quand tout va bien. C’est vrai que l’estime de soi correspond à différentes notions comme l’amour que l’on porte pour sa personne, la compréhension de soi et l’acceptation de soi par exemple. C’est vrai que, d’une façon générale, l’estime de soi s’acquière dès tout petit et il devient alors difficile d’en changer. Si elle peut se travailler avec le temps, elle peut aussi baisser à cause des erreurs ou des difficultés rencontrées.

L’estime de soi : définition

L’estime de soi correspond à l’évaluation ou au jugement qu’une personne a vis-à-vis d’elle-même. Et en étant bien dans sa peau, il devient alors bien plus simple d’être fier de soi, de ce que l’on fait et de ce que l’on sait faire. Et c’est en révélant tout notre potentiel et nos capacités que l’on est alors en mesure d’avoir une bonne estime de soi. Il faut savoir s’aimer et se comprendre pour mieux apprécier les choix que l’on fait.

L’estime de soi en psychologie montre que plus on accepte ce qui y a de bien pour soi, plus l’estime de soi est haute. Dites-vous intérieurement que peu importe les difficultés, vous méritez le bonheur et la réussite. Une bonne estime de soi permet la réalisation de soi. Vous vous aimez en tant qu’individu singulier, avec des valeurs, des passions, des motivations, mais aussi des défauts et des faiblesses. L’estime de soi influence ensuite nos choix, que ce soit de façon consciente ou inconsciente d’ailleurs. Il faut donc une estime de soi solide pour construire une base de vie sereine et épanouie.

La différence entre estime de soi et confiance en soi

L’estime de soi s’attache plus aux sentiments que l’on a de soi, c’est une valeur globale que l’on s’accorde pour savoir ce que l’on vaut et ce que l’on mérite. Si elle change vraiment peu en grandissant, car elle s’appuie surtout sur les valeurs morales reçues, on peut par contre tenter de la développer.

Par contre, la confiance en soi fait référence davantage à des actions et à des compétences. C’est la confiance que l’on a dans un domaine précis et l’image que les autres nous renvoient. La confiance en soi se travaille en développant certains domaines, car c’est le fruit de nos efforts, à travers ce que nous avons réalisé ou ce que les autres nous expriment.

Les conséquences d’un manque d’estime de soi dans sa vie

Un manque d’estime de soi se remarque dans la difficulté à prendre des décisions importantes, ou encore, de faire des choix par exemple. Ainsi, la vie d’une personne manquant d’estime d’elle-même peut alors être ponctuée de beaucoup plus de doutes et de questionnements intérieurs, pouvant alors la ronger. Cette souffrance fait souvent naître un certain mal-être, voire une profonde détresse. Car finalement l’estime de soi peut être un frein à un bon épanouissement de vie, à des projets et à une réalisation de soi, tout simplement. Pour pouvoir être bien dans la vie, il faut déjà s’aimer soi-même. Et forcément un manque d’estime de soi peut être très compliqué, notamment dans la vie amoureuse. Dans ce cas, il est important de s’efforcer de développer l’estime de soi.

Comment améliorer l’estime de soi ?

Voici des exercices pour améliorer et développer l’estime de soi.

1. Ne pas ressasser le passé

Souvent, les éléments du passé viennent jouer sur l’estime de soi. Il faut parvenir à s’en défaire pour mieux apprécier ce que l’on est, ce que l’on est devenu et ce que l’on a. En profitant du présent, les émotions s’écoutent plus et on profite mieux de ce que l’on possède. Avec un manque d’estime de soi, on a souvent tendance à partir à la recherche de quelque chose manquant à notre bonheur. En se détachant de cela, il devient ainsi plus facile d’être satisfait et d’affronter les changements de la vie.

2. Le lâcher-prise pour améliorer l’estime de soi

Pour se réaliser soi-même et vivre des expériences utiles à l’estime de soi, il est important de savoir lâcher-prise. L’estime de soi reste une valeur essentielle pour la vie. Alors, faites-vous confiance. Car une bonne estime de soi permet de se reposer sur soi-même et de s’écouter en suivant par exemple son taux vibratoire.

3. S’affirmer et savoir dire non

Pour une meilleure estime de soi, surprenez-vous à affirmer vos idées. Détachez-vous du regard des autres et n’hésitez pas à exprimer votre opinion et vos désaccords. En posant ses limites et en disant non à certains moments, cela entretient finalement une bonne estime de soi.

4. Se comprendre soi-même

Vous avez vécu des expériences de vie, qu’elles soient positives ou négatives, elles vous ont changé et construites comme individu d’aujourd’hui. Pour une meilleure estime de soi, il faut déjà parvenir à comprendre ce que l’on a vécu, mais aussi comment nous fonctionnons. Quand on se connaît mieux, l’estime de soi se développe alors plus facilement, même s’il faut du temps.

5. Apprendre à s’aimer : la clef pour une meilleure estime de soi

Si l’estime de soi fait notamment référence aux valeurs reçues depuis l’enfance, il est aussi important d’apprendre à s’aimer soi-même. Si cette notion d’amour vient renforcer et travailler l’estime de soi, elle permet également de l’entretenir. Alors, si vous vous demandez « comment retrouver l’estime de soi ? » commencez finalement par vous aimer, tout simplement. Parlez de vous de manière positive et privilégiez notamment tout ce qui vous rend heureux.