Voyance audiotel Voyance privée

Traumatisme transgénérationnel : comment se libérer de nos mémoires familiales ?

Nous gardons en nous un héritage enfoui, celui de notre patrimoine familial, transmis tout simplement par les anciens. Mais quand cette mémoire familiale devient trop lourde à porter, elle peut alors devenir un traumatisme transgénérationnel. 

Et cette histoire familiale pesante, qu’elle soit sous-entendue, cachée ou révélée, peut devenir un véritable poids au fil du temps. Ce passé, celui de nos ancêtres en fait, peut alors constituer un véritable traumatisme psychique.

Qu’est-ce qu’un traumatisme entre les générations ?

Le poids du passé familial est un tout. Entre les blessures, les remords, les secrets, les souffrances ou les injustices, le passé peut peser très lourd sur les épaules d’une personne. Nous héritons directement ou indirectement du passé de nos aïeux. Que nous le voulions ou pas, ce poids du passé revient finalement toujours. Les non-dits et les secrets enfouis font ainsi partie de cette mémoire familiale.

Mais le traumatisme est encore plus fort et difficile à régler quand il s’agit d’une mémoire inconsciente. Se traduisant bien souvent par un traumatisme émotionnel, il devient alors compliqué de libérer correctement cette mémoire familiale et de s’en libérer.

Certaines tragédies ou traumatismes sont inscrits dans nos gènes, nous marquant alors à jamais. Il peut alors s’agir d’un secret comme une double vie, un avortement, un suicide, une maltraitance… Il peut aussi s’agir d’actes malhonnêtes cachés, de problèmes d’argent, d’un séjour en prison… Le traumatisme n’est pas nécessairement très grave pour provoquer ensuite des séquelles fortes sur votre propre vie.

Il faut avant tout savoir que si un déséquilibre naît à un moment donné dans une famille, c’est ensuite toute l’histoire de la famille qui va être bouleversée. Ainsi, le déséquilibre se développe et se traduit différemment d’une génération à l’autre. Identifié ou non, il est pourtant bien présent et pèse à chaque fois sur la vie de chacun. Il est donc important de régler la situation pour ne pas faire souffrir d’autres personnes de sa famille durant plusieurs années. Car, si le problème n’est pas réglé, ce traumatisme peut donc perdurer d’une génération à l’autre.

Même si cela ne nous concerne pas toujours directement, il a été démontré que des tragédies vécues par d’autres générations au sein de notre famille se retrouvent ensuite dans nos cellules. Nous héritons donc des gènes de nos parents, nous laissant un héritage parfois difficile à vivre. Nous ne comprenons donc pas toujours ce passif lourd. Ainsi, faire un point sur ce passif transmis par nos ancêtres peut justement nous aider à améliorer notre quotidien.

Comment sortir d’un traumatisme psychologique ?

Pour justement se détacher d’un traumatisme d’enfance oublié, une méthode a été créée dans le courant des années 70 par Anne Ancelin Schützenberger : la psychogénéalogie. Il s’agit en fait de faire un lien entre la généalogie et la thérapie. Les patients sont ainsi invités à se libérer des blessures familiales et d’en guérir pour se retrouver avec soi. Notre façon de penser et nos actes sont bien souvent définis par ce passif ancré, dont nous ne connaissons pas toujours l’existence.

Certaines familles ne parviennent pas à se libérer de traumatismes, devenant alors des traumatismes pour les autres générations. Ce qui n’est pas résolu reste et persiste à vivre dans la mémoire traumatique d’une génération à l’autre. Outre le traumatisme d’enfance dont on peut se souvenir, il existe aussi tout le passif de la famille, souvent lourd à porter.

Pour se détacher des différentes blessures entre les générations, la spécialiste Anne Ancelin Schützenberger conseille de travailler à partir de l’arbre généalogique de la famille. Ce support doit se travailler en parallèle des traumatismes psychiques de l’enfance. Ces deux éléments peuvent ainsi permettre de remonter à l’origine, voire aux origines du problème, si elles sont multiples.

De l’hypnose soignant ce traumatisme psychique peut être conseillée, tout comme le fait de consulter un psychologue, mais aussi de faire appel à un professionnel de la voyance privée, pour bien comprendre l’origine des difficultés au sein de la famille. Pour éviter que cette mémoire familiale soit cabossée et entrave le quotidien, un accompagnement personnel aide ainsi à mettre en lumière l’histoire de famille. En révélant les éléments enfouis, une certaine libération naît alors.

Pourquoi sortir d’un traumatisme transgénérationnel ?

Vivre un traumatisme laissé par les anciennes générations ne permet pas de vivre sereinement. Bien souvent, ces blessures profondes s’expriment malgré nous. Ce poids de l’histoire se traduit alors dans notre vie par des schémas qui se répètent, des peurs inexpliquées, des crises d’angoisse, des comportements décalés… Les traumatismes peuvent aussi s’exprimer par un manque certain d’estime de soi et de confiance en soi, par une perte de repères, de l’autodestruction, de la culpabilité… 

Soigner un traumatisme transgénérationnel, c’est donc se soigner soi, mais aussi sa famille. Voici ce que cela apporte :

  • Pouvoir cheminer ensuite personnellement

Il est donc opportun de guérir de ces blessures pour ne pas rester enfermer dans un traumatisme transgénérationnel pouvant nous empêcher d’avancer sereinement. Se libérer des mémoires de sa famille permet alors de prendre son envol et d’avancer en tant qu’individu, se détachant de la mémoire familiale. Ce nettoyage va ainsi vous redonner de l’énergie pour pouvoir vivre votre propre vie et pouvoir vous sentir vraiment libéré.

  • Libérer sa famille de ce lourd poids transmis

Chercher à se détacher d’un traumatisme psychique en psychanalyse, c’est aussi parvenir à libérer sa famille d’un lourd poids. Ce passif est alors transmis comme un fardeau, d’une génération à l’autre. 

Se rendre compte qu’un traumatisme de famille existe, c’est déjà se donner les moyens de le supprimer, mais aussi de prendre soin de sa famille et de ceux que l’on aime. Ainsi, en étant identifié et stoppé, ce traumatisme de famille ne sera ensuite plus transmis d’une génération à l’autre. Cette mémoire familiale fonctionne par transmission et se traduit sous la forme de séquelles diverses post-traumatismes. Vous possédez pourtant le pouvoir de la stopper !

Cette libération de la mémoire familiale aide donc bien souvent toute une génération à aller mieux, sans oublier votre bien-être personnel, à jamais amélioré.