Comment savoir si vous possédez réellement un don de clairvoyance ?

J’ai l’impression de posséder un don de clairvoyance, comment le confirmer ?

Avez vous déjà vécu des évènements ou ressenti des choses étranges que vous avez du mal à accepter ou à interpréter ? Si oui, il n’est pas toujours aisé de définir avec exactitude ce qu’il vous arrive, notamment si vous êtes plutôt du genre cartésien. Et si l’explication était en réalité toute simple ? À travers cet article, nous vous livrons des pistes de réponses qui attesteront du fait que vous êtes né, ou présentement prédisposé à la clairvoyance.

Qu’est-ce que le don de voyance ou clairvoyance ?

Le don est une notion assez large finalement, puisqu’il englobe aussi bien le domaine de la voyance, de la prémonition, du spiritisme, des arts divinatoires… Les voyants et médiums possèdent de hautes facultés, permettant de développer de multiples signes de perception. Pour tous ceux qui en font leur métier, les capacités médiumniques sont reconnues. Mais, si vous avez l’impression parfois de posséder un don quelconque, c’est à vous de le développer et de le prouver.

Une faculté personnelle peut se définir à travers une certaine sensibilité, des perceptions, des visions, voire même des flashs. On parle dès lors d’hypersensibilité médiumnique. Vous ressentez des choses que les autres ne ressentent pas. Au-delà des rêves prémonitoires que les autres peuvent faire, vous avez une intuition très développée et une grande sensibilité. Votre corps et votre âme semblent tous deux ressentir des choses. Ces perceptions évidentes se ressentent, sans même le vouloir. Comme vous les éprouvez, sans chercher à les développer, vous avez alors la douce sensation de posséder des capacités différentes. Et s’il s’agissait d’un don ? Si vous possédiez vraiment ces capacités ?

Comment déterminer s’il s’agit vraiment d’un don ?

Que vous possédiez des dons de voyance, médiumnité, clairaudience ou  rémonition par exemple, sachez que c’est l’Univers qui vous a choisi pour les posséder. Vous disposez finalement d’un taux vibratoire important, vous permettant d’accéder à ces capacités. Cependant, si vous voulez vraiment savoir si vous possédez une faculté ou un don, voici les éléments pouvant vous aider à le démontrer.

Une intuition importante

L’intuition est un élément phare dans le développement du don. Si vous voulez savoir si vous possédez un don éventuel, la première question à vous poser est de voir si vous avez une bonne intuition. En effet, si une personne pensant posséder un don n’arrive pas à ressentir correctement les choses, c’est qu’elle ne possède peut-être pas un réel don. Grâce à votre petite voix intérieure, vous devez personnellement, savoir faire vos propres choix de vie. Grâce à ce don, vous pourrez bien entendu ensuite en faire profiter les autres.

Vous multipliez les bonnes rencontres

Vous avez l’impression d’être chanceux et de rencontrer souvent les bonnes personnes au bon moment ? Ce n’est peut-être pas que le fruit du hasard. Si cela arrive quand vous en avez besoin ou quand vous vous posez beaucoup de questions, c’est que l’au-delà vous envoie des signes et que vous êtes réceptif. Vous utilisez alors pleinement ces messages pour guider votre existence. Tout le monde ne sait pas entendre ces messages et cela est un élément très important pour montrer que vous possédez un don.

Votre hypersensibilité est omniprésente

Si le monde de l’invisible vous rend particulièrement sensible et vous fait réagir, dans ce cas, c’est peut-être aussi un signe expliquant un don. Vous captez alors les fréquences vibratoires beaucoup plus intensément que les autres personnes. Vous ressentez les champs magnétiques, les bonnes ou les mauvaises décisions, les personnes ayant besoin d’aide. Mais à trop vouloir s’impliquer et à développer une hypersensibilité, souvent malgré vous, vous pouvez aussi souffrir de ce trop-plein d’émotions. Cela se traduit notamment par de la fatigue, une impuissance ou une forme d’enfermement, difficile à expliquer. Parfois prisonnier des énergies ressenties, il est important que vous appreniez à ne pas les subir, mais à vivre avec, tout simplement. Il est important aussi d’avancer avec prudence quand l’on possède un don et de savoir en faire bon usage.

Vous réalisez des rêves prémonitoires

Non accessibles à tous, les rêves prémonitoires représentent un premier signe pour une éventuelle faculté de dons. Si nous rêvons tous, il n’est pas donné à tout le monde de réaliser des rêves prémonitoires. Ils nous permettent alors de mieux comprendre certaines choses et de nous aider à faire les bons choix. Ouvrant le champ de l’invisible, les rêves prémonitoires dévoilent en fait une partie inconsciente, pouvant mieux ouvrir la conscience. Les personnes se souvenant de leurs rêves, mais surtout de leurs rêves prémonitoires, possèdent en conséquence une grande force médiumnique.

Vous choisissez parfois la dangerosité

Développer le domaine de l’au-delà peut, malgré vous, vous emmener vers des voies dangereuses. En effet, la médiumnité tend à aller bien souvent vers des chemins pouvant être malveillants. Autant être prévenu et rester vraiment vigilant pour ne pas se faire prendre ensuite au piège. Partez globalement du principe qu’un don doit se développer dans un but de bienveillance et d’amour en fait. Au-delà, il vaut mieux alors le stopper, en arrêtant tout. C’est peut-être la solution la plus sage.

Comment développer un don ?

Vous êtes désormais certain de posséder un don ? Il est important d’accorder du temps chaque jour au développement de votre don. Voici quelques éléments pour vous aider à le développer.

Méditer et faire le vide

Prenez tout d’abord du temps pour pratiquer la méditation. Videz-vous la tête chaque jour et apprenez à maîtriser vos émotions. Au calme, apprenez à faire circuler les bonnes énergies dans votre corps et à vous concentrer. Enlevez les idées négatives et gérez vos émotions.

Noter ses rêves

Pour vous concentrer sur votre don, n’oubliez pas de noter vos rêves et de voir comment ils évoluent. Vos rêves prémonitoires dévoilent vraiment des informations précieuses sur votre vie et sur votre état d’esprit. N’oubliez pas aussi d’être alerte par rapport à votre environnement, en repérant les autres signes que vous pouviez recevoir.

Utiliser un support de voyance

La voyance n’est pas le fruit du hasard et demande beaucoup de temps pour complètement la maîtriser. Toutefois, rien ne vous empêche de vous essayer à un support de voyance, comme par exemple, le tarot, le pendule ou bien la numérologie. Vous pourrez aussi essayer d’entrer en communication avec le monde des esprits, en utilisant par exemple l’écriture automatique, les exercices occultes, l’initiation ésotérique… Utilisez tout d’abord cette pratique pour répondre à vos interrogations. Peut-être qu’un outil vous parlera plus qu’un autre, pour apprendre ensuite à le développer.