Conseils pour développer le don de médiumnité

Dépassant les cinq sens que l’on connaît, la médiumnité permet ainsi de percevoir les choses au-delà du visible. Cette aptitude demande une certaine réflexion sur soi, sur ses perceptions,  ses capacités, sans oublier de développer une meilleure estime de soi. Développer son don de médiumnité s’apprend et demande un certain investissement personnel.

Comment savoir si l’on a un don de médium ?

Le don de médiumnité va au-delà de la simple intuition. Il est souvent développé par des personnes assez réservées, avec une expérience riche et ayant été en contact avec de fortes énergies. Et c’est parfois sans le savoir que certains individus possèdent une grande capacité à sentir l’invisible.

Parfois révélé très jeune ou alors bien plus tard après un bouleversement de vie, le don de médiumnité ne demande qu’à être entretenu. Avoir un don ne suffit pas et s’il n’est pas développé, il tend à disparaitre d’ailleurs. Alors, comment développer un don d’intuition ? Comment cultiver son don subtil  ? Voici des conseils pour exploiter au mieux vos capacités subtiles.

Comment développer ses dons spirituels ? D’où vient le don de voyance ?

1. Développer une certaine paix intérieure

Pour pouvoir développer un don de médiumnité, un état de paix intérieure doit être atteint. Que ce soit par le biais de la méditation ou de la relaxation, cette plénitude aide en fait à développer un esprit clair et à améliorer les performances mentales, tout en augmentant les énergies circulant dans le corps. Loin du stress et de toutes perturbations, cette détente de l’esprit et du corps est très bénéfique pour développer le don de médiumnité.

2. Entretenir une évolution spirituelle

Un bon médium réalise une certaine évolution spirituelle. Il sait ainsi s’élever et dépasser différentes étapes, lui permettant alors de s’ouvrir à des niveaux supérieurs. Pour découvrir les degrés de l’évolution de conscience, il ne faut donc pas hésiter à se tourner vers les guides spirituels. Rentrer en contact avec son guide spirituel permet de s’ouvrir vers la voie de la sagesse et des différentes sources d’énergie notamment. Les guides d’un niveau très élevé développent une grande connaissance de la spiritualité. Ils peuvent ainsi être d’une aide précieuse pour que chacun puisse développer ses pouvoirs de médium. Et pour entrer en contact avec son guide spirituel, quelle prière pour développer ses dons de voyance ? Chacun peut finalement développer une prière personnelle pour vénérer les anges gardiens et saints patrons, en les remerciant.

3. Croire en ses facultés

Si certaines connaissances peuvent venir remettre en doute nos facultés de voyance, cela ne doit pas nous faire douter de ces mêmes facultés. Si les symptômes du don de voyance sont bien là, le fait de croire en soi reste un pilier principal pour développer les dons spirituels. Cette force intérieure peut vraiment aider au développement de nos capacités. Ne cherchez pas non plus à trop réfléchir sur la rationalité des choses, en se laissant plus porter par le développement des facultés de voyance.

4. Travailler sur le passé avant l’avenir

Le passé charge l’individu en énergies, positives ou négatives. Travailler sur le passé de quelqu’un est donc beaucoup plus simple que de prédire son avenir. Pour commencer à développer le don de médiumnité, il est ainsi intéressant de travailler déjà sur le passé, avant de se pencher sur l’avenir. 

5. Réaliser des nettoyages énergétiques pour se purifier

Afin de passer plus facilement d’une dimension à l’autre, n’hésitez pas à réaliser régulièrement des nettoyages énergétiques. Sans cela, les différentes énergies pourraient se mêler entre elles et venir perturber votre lecture médiumnique. Plusieurs possibilités sont en fait envisageables pour réaliser correctement ce nettoyage énergétique. Il faut déjà commencer par prendre du temps pour soi. On peut ensuite coupler avec des prières de purification, en brûlant de la sauge sauvage que l’on peut trouver sous la forme de bâtonnets d’encens par exemple. Et pour fluidifier les énergies, on n’oublie pas aussi de déplacer régulièrement les meubles et de réaliser du rangement chez vous pour mettre de l’ordre dans votre esprit. Pour repousser les mauvaises ondes, le vinaigre nettoie efficacement les énergies de la maison. L’utilisation de la cannelle peut venir ensuite en supplément, afin de développer l’harmonie et les émotions. 

6. Contacter un médium

Vous n’aviez peut-être pas pensé à contacter vous-même un spécialiste pour confirmer finalement vos dons de médiumnité. En réalisant une consultation de voyance par téléphone sans carte bancaire par exemple, vous pourriez obtenir des réponses fiables et précises pour mieux comprendre vos capacités et faire le test du don extrasensoriel pour vous le confirmer. Le voyant professionnel peut ainsi vous donner des clefs pour savoir comment activer votre don. Il peut donc être intéressant de contacter un médium pour développer cette particularité.

7. Pratiquer le plus souvent possible 

Et n’oubliez pas que pour être un bon médium, il est finalement important de pratiquer régulièrement. Dès que vous en avez l’occasion, même auprès de vos proches ou de vos connaissances, n’hésitez pas à proposer une séance de voyance. C’est finalement en développant sa pratique que les prédictions deviennent plus précises et que vous vous sentirez de plus en plus à l’aise.

8. Développer un grand optimisme

Le secret des voyants réside aussi dans le fait de développer une attitude digne et positive. C’est le voyant qui doit finalement montrer l’exemple et tirer parti de ce qu’il apprend au quotidien pour montrer la voie aux autres. Ainsi, pour pouvoir développer des émotions positives, il est important d’entretenir un quotidien positif et de dégager de bonnes ondes.

9. Développer de bonnes relations 

Et dans la même lignée que l’optimisme, il est important aussi de ne pas entretenir de relations trop néfastes afin de pouvoir se concentrer sur le développement de son propre don. Il est donc important de pouvoir résoudre les difficultés, les problèmes de vie et les différends que l’on peut avoir directement avec les autres, avant de développer son don de voyance.

10. Bien accueillir ce don de médiumnité

Recevoir un don de médiumnité et s’en apercevoir du jour au lendemain peut être assez perturbant. Mais pour le développer, il faut toute de même accueillir correctement cette faculté de soi. Cet accueil bienveillant doit permettre ensuite de développer plus facilement le don de médiumnité et de l’entrevoir vraiment comme une nouvelle faculté personnelle. Cette reconnaissance est un élément nécessaire pour mieux développer le don de voyance.

11. Ne pas être fatigué pour développer son don de voyance

Pouvoir développer ses facultés médiumniques demande une grande concentration. Pour pouvoir élever son taux vibratoire, il est en fait nécessaire de s’investir pleinement psychologiquement. Si le corps ou le psychique sont fatigués, il sera alors difficile de donner toute son énergie dans cette expérience. Ainsi, il est intéressant de pratiquer la voyance quand l’on est bien reposé et que l’on peut totalement s’investir et développer ce don.

12. Interpréter les symboles que l’on reçoit

Au cours de la vie, nous recevons régulièrement des signes. Ces images, ces symboles, ces projections se manifestent d’ailleurs beaucoup plus chez les personnes développant des capacités médiumniques. Bien entendu, nous ne relevons pas toujours tous les signes que nous recevons. Et il faut être ensuite capable de les interpréter. Il peut donc être intéressant de les noter, quitte à trouver leur vraie signification un peu plus tard.