Comment établir une connexion avec une personne fermée ?

Certaines relations sont compliquées, alors sans réelles connexions fluides. Mais quand le mutisme, cette incapacité à pouvoir parler, s’installe véritablement, la communication devient forcément plus compliquée. Une personne fermée ne peut pas forcément comprendre d’où vient son mal-être. Elle se renferme alors sur elle-même et ne partage pas ses émotions. Il n’est en effet pas donné à tout le monde de pouvoir apprendre à gérer ses émotions et à véritablement accueillir ses émotions.

Une gestion des émotions compliquée pour une personne fermée

La réaction d’une personne dépend de ce qu’elle a vécu, de sa personnalité et de son environnement. Se fermer, c’est en quelque sorte refouler la gestion de ses émotions. Le sujet manque alors de recul et s’enferme sans psychologie avec refus de communiquer. 

Trouver une réaction appropriée par rapport à ses émotions

Mais si cette gestion des émotions n’est pas correctement gérée, elle peut finalement enfermer davantage la personne confrontée à ce passage de vie plus compliqué. Il vaut donc mieux apprendre à déceler les émotions fortes, pour soi, comme pour les autres, et trouver alors des réponses appropriées. C’est en trouvant une réponse juste face aux émotions qu’il devient ensuite envisageable de renouer le dialogue et de mieux vivre cette épreuve.

Comment aider une personne à communiquer et sortir de son mutisme ?

Bien évidemment, il n’existe pas de solutions toutes faites pour établir une connexion avec une personne fermée. Que ce soit une communication bloquée dans le couple ou bien une relation tendue avec n’importe quel proche, voici comment agir pour renouer le dialogue en 5 points clefs.

1. Être bien soi-même avant de s’occuper des autres

Il est important de se sentir bien avant d’essayer d’aider les autres. En effet, s’énerver ou manquer de patience parce que l’on n’est pas bien à ce moment-là reviendrait sûrement à envenimer la situation. Mieux vaut prendre soin de soi, avant de vouloir aider les autres.

2. Une relation avec autrui basée sur la confiance

Pour aider une personne fermée, il faut déjà établir une relation de confiance avec elle. Tentez donc de développer cette relation, même si vous n’avez pas de retour pour le moment. Restez franc et à l’écoute. Pour démarrer une discussion de confiance, vous pouvez par exemple trouver une passion commune ou un sujet de discussion pouvant lui plaire. Les échanges doivent également se dérouler en toute bienveillance, même si vous n’avez finalement pas les réponses attendues. Cherchez ainsi à amorcer un dialogue et à développer un rapport de confiance, sans pour autant chercher ce qui ne va pas.

3. Rester à l’écoute

Il est évident qu’une écoute investie doit être mise en place. Restez donc attentif aux besoins de votre interlocuteur. Si ce dernier venait alors à vous tendre une perche, saisissez cette occasion pour rebondir sur le sujet en question. Écouter quelqu’un attentivement, cela se voit forcément. Il est donc inutile de faire semblant ou de se forcer. C’est en prêtant une oreille attentive et en vivant pleinement le moment que l’on peut ensuite apporter une aide efficace et aider à développer l’estime de soi.

4. Se détacher de son propre jugement

Nous avons souvent un avis sur les choses, mais il est important de rester neutre pour vraiment aider quelqu’un. Ne cherchez donc pas à exprimer votre avis face à la situation. Il est finalement important d’oublier son propre jugement pour mieux comprendre la réaction de la personne et quelles sont ses difficultés.

5. Faire prendre conscience des difficultés actuelles

Pour pouvoir prendre conscience de ce qui se passe, ces personnes ont alors besoin de se rendre compte qu’elles dépensent énormément d’énergie pour refouler leurs émotions. Beaucoup de personnes ne se rendent d’ailleurs pas compte de cette inaccessibilité émotionnelle. C’est ensuite en acceptant la situation qu’elles pourront peut-être trouver des solutions.

Parler à quelqu’un qui refuse le dialogue : échec possible

Il ne faut pas oublier que, malgré toutes les volontés, il n’est malheureusement pas toujours possible de se (re)connecter émotionnellement avec l’autre personne et parvenir alors à ouvrir une personne fermée. Avec tout l’investissement, l’énergie et le temps passé, cette déception sera forcément vécue comme un échec. Cette frustration ne doit pas faire oublier qu’un mal-être profond est déjà à l’origine du problème. Ainsi, si cet investissement n’aboutit pas, il ne faut donc pas hésiter à orienter la personne vers un professionnel, comme un psychologue par exemple. Le fait d’être fermé aux autres ne signifie pas que la situation est forcément figée. Parfois, un petit coup de pouce permet alors de solutionner le problème et d’apporter ainsi un véritable « déclic », tant attendu.

Il n’est pas possible de forcer quelqu’un à changer pour s’ouvrir émotionnellement s’il n’est pas prêt. Une personne fermée ne va pas s’ouvrir du jour au lendemain. Mais si vous voulez savoir « Comment faire parler quelqu’un de ses problèmes ? » vous disposez déjà d’une certaine volonté pour renouer le dialogue et l’aider.

Parfois, quand cette communication bloquée persiste et que rien ne fonctionne, il n’y a malheureusement pas d’autres solutions que de mettre fin à cette relation. En effet, rien ne sert de chercher à vouloir changer l’autre. Si, malgré tous les efforts, rien ne change, vous serez peut-être obligé de prendre de la distance. Il est en fait important de ne pas se sentir coupable si tout a été mis en œuvre pour aider la personne à sortir de cette impasse. Que ce soit un conjoint, un ami, un membre de sa famille, un collègue ou bien une simple connaissance, ne pas réussir à établir le dialogue avec une personne fermée est un fait. Que ce soit le mutisme d’une femme dans le couple ou d’un homme, la réponse est toujours la même. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que cette relation ne doit pas vous nuire personnellement et vous porter préjudice. Ainsi, si vous sentez que votre investissement pour établir une connexion avec une personne fermée vous porte préjudice, il vaut mieux arrêter et passer la main à quelqu’un d’autre. 

Des spécialistes se tiennent à votre écoute et répondent à toutes vos interrogations concernant le sujet. Ne laissez plus les doutes freiner votre avancée et accédez à une consultation en toute discrétion.

A lire aussi :

Les signes qui prouvent qu’une personne est émotionnellement fermée